Comment optimiser l’utilisation d’eau pour mon jardin

Il existe différentes méthodes à conseiller afin que vous puissiez optimiser l’utilisation de l’eau dans votre extérieur ou jardin.

Il existe différentes méthodes à conseiller afin que vous puissiez optimiser l’utilisation de l’eau dans votre jardin. Ses quelques idées vont vous aidez à protéger l’environnement d’une autre manière, mais aussi à réduire votre facture et de profiter d’un jardin écologique. La méthode la plus simple est la logique des choses ; c’est de récupérer l’eau de la pluie. D’après les calculs des professionnels du métier, une quantité de 45 à 80 m3 d’eau de ruissellement est largement suffisante pour arroser un jardin de 200 m2. Une possibilité qui peut se présenter si vous disposez d’un réservoir d’une capacité suffisante et que les pluies sont bien réparties ; cela peut dépendre aussi de la région où vous êtes installés.

Les bonnes méthodes à adopter pour une économie deau

La méthode la plus facile est de disposer une cuve plastique au pied des gouttières pour récupérez l’eau de pluie. En tout cas, il fat faire attention de ne pas récupérer celles qui passent sur des toits couverts de toile goudronnée qui risque de libérer des hydrocarbures. L’eau récoltée risque de nuire les plantes qui font partie intégrante de l’environnement. Vous pouvez aussi optez à enterrer des citernes dans le sol. Pour ce, il serait plus sage de choisir pour des citernes en béton armé par rapport à celles en polyéthylènes. L’idée se base sur le fait que les citernes en béton armé seront plus résistantes à priori, mais aussi les coûts seront plus faibles. Il ne faut pas oublier aussi que les plantes n’ont pas les mêmes besoins, à savoir si vous vous cherchez à faire une économie deau. Vous devez donc agir en conséquence, le mieux est de connaître un à un vos plantes et effectuer son arrosage en fonction des renseignements collectés. Il est possible de fragiliser une plante grâce à une humidité trop importante.

Un moyen simple d’économiser de l’eau

Certains techniques d’arrosage favorisent le gaspillage d’eau, il se peut qu’il y ait une évaporation importante sans qu’on vous vous en rendez compte. Il est conseillé de bien réfléchir aux différents techniques avant de vous lancer afin de réussir à faire une économie deau. Dans le cas où vous utilisez un arrosoir ou u tuyau d’arrosage, sachez qu’une bonne quantité d’eau mouille des portions de terre sans racines. Ceci dit, une très importante quantité est donc perdue. Même cas pour l’utilisation d’arroseur, ce dernier projette l’eau dans l’air qui entraine obligatoirement une perte par évaporation. Si vous êtes un bon observateur vous allez tout de suite constater qu’une quantité importante de l’eau atterrie à côté. Le mieux est d’opter pour un arrosage au goutte-à-goutte. Une technique d’arrosage raisonné et surtout qui s’effectue au plus près des plantes et des racines. Vous participez déjà à la protection de l’environnement si vous pense à économiser l’eau autant que possible.

Un jardin et une cuisine