Comment protéger vos fleurs du froid

Les températures peuvent atteindre des valeurs extrêmes en hiver et exposent les plantes à de gros risques de dépérissement. La protection des fleurs devient incontournable afin de les préserver, bien que certaines variétés résistent bien au froid. Leur capacité à résister au gel dépend de leur rusticité. Dans tous les cas, les mesures de protection doivent être prises à temps pour éviter qu’elles ne soient esquintées par le froid. Cette action doit commencer lorsque la température descend en dessous de 0°C.

Enveloppement dans un voile d’hivernage

Les espèces qui composent le jardin ont chacune leur particularité, ainsi leur résistance aux températures négatives n’est pas identique. Dans tous les cas, la couverture par un voile d’hivernage devient une intervention classique. Les horticulteurs adoptent généralement cette technique afin de se prémunir du gel de la nuit et du matin. Elle convient aux fleurs solides comme les népétas, les oeillets, les alysses et le diascia. Elle est également adoptée pour les arbres fruitiers comme les abricotiers et les amandiers qui ont une floraison avancée. Les horticulteurs enlèvent cette couverture lorsque la température devient positive pendant la journée.

Une serre chauffée

Certaines fleurs ne sont pas aussi résistantes qu’elles paraissent. C’est le cas des surfinias et des géraniums (les plantes gélives) qui peuvent s’endommager sous l’effet des fortes gelées. Ces espèces doivent être placées à l’intérieur d’une serre chauffée pendant la nuit. Elles peuvent être ressorties lorsque le gel du matin est passé et que la température commence à monter au-dessus de 0°C.

Conservation à l’intérieur

Les moins frileuses et les espèces tropicales ne supportent pas le froid. Pendant toute la saison hivernale, il est préférable de ne pas les laisser à l’extérieur, dans le jardin. Leur conservation à l’intérieur, de préférence dans une température ambiante d’environ 10°C, aide à mieux les protéger. Les orchidées et l’hibiscus font partie des plantes tropicales qui doivent être placées à l’intérieur pendant les périodes de baisse de température. Il en va de même des pélargoniums. Ces deux catégories de plantes vivent mieux dans un endroit éclairé, donc il faut laisser les rayons du soleil et la lumière du jour pénétrer à l’intérieur.

Chaque personne doit connaître les différentes variétés de fleurs cultivées dans son jardin afin d’adopter le système de protection adéquat. Effectivement, chaque pied a des besoins et des caractères spécifiques.

Pour en savoir plus :