Comment faire son propre compost

Et si vous transformiez vos déchets en compost ? C’est le pari que nous vous proposons de relever sans plus attendre. De votre cuisine en passant par votre jardin, vous pouvez offrir une nouvelle vie aux feuilles mortes, aux épluchures et à toutes les matières organiques susceptibles de se transformer en engrais. Nous vous proposons de revenir sur les grandes étapes et quelques conseils pour fabriquer votre propre compost, à la maison.

1ère étape : le bac

Vous ne pouvez envisager de fabriquer de compost sans avoir un bac à disposition. Vous pourrez choisir d’en acheter un dans le commerce. Il en existe de nombreux modèles, plus ou moins grands et plus ou moins faciles à monter soi-même. Vous pouvez également choisir de réaliser votre bac avec les matériaux de votre choix. Deux impératifs : qu’il soit assez résistant pour protéger son contenu des intempéries et qu’il ne comporte pas de fond, les résidus devant être au contact de la terre. Dans les deux cas, vous devrez installer votre bac sur une surface propre, bien déblayée et si possible, dans un endroit ombragé mais pas trop humide pour autant.

2ème étape : la fabrication du compost

La fabrication du compost est simple, à condition de connaître quelques astuces imparables. Il est évidement important de varier les déchets afin de lui permettre d’être le plus riche et le plus équilibré possible. Les végétaux du jardin, les épluchures, les fruits et les légumes abimés, voire les restes de repas (s’ils sont sans graisses et sans viandes) peuvent être utilisés. On pensera aussi au marc de café, aux sachets de thé.

3ème étape : nos conseils pour l’utilisation

Vous pouvez utiliser votre engrais naturel quand celui-ci a l’apparence et la texture du terreau. Il devra être de couleur foncée, grumeleux mais également sans aucune odeur. Il faut généralement attendre entre 4 et 6 mois pour que la fermentation soit terminée mais la durée varie en fonction de la saison. Tout au long de la fermentation, il sera nécessaire de remuer régulièrement les différentes couches de votre engrais et éventuellement, de l’arroser légèrement s’il est trop sec. Dans un second temps, vous pourrez utiliser cet engrais maison pour favoriser la croissance de vos végétaux. Les plans de tomates sont particulièrement friands de ce genre d’apport.

Vous voulez bénéficier de conseils personnalisés quant à la fabrication de votre engrais ou au sujet de son utilisation dans le jardin ? Vous êtes au bon endroit ! En effet, nous vous proposons de consulter sans attendre notre annuaire en ligne. En quelques clics, vous aurez facilement accès aux professionnels capables de vous proposer leur expertise et leur savoir-faire dans le domaine.

Pour en savoir plus :